Chantal COCHARD Médium

Quelle est votre définition du métier que vous exercez ? :

Mon activité consiste à révéler l'avenir de chacun de nous, avenir déjà inscrit, programmé et ce sans aucune complaisance.
Annoncer un évènement c'est déjà préparer le consultant à le vivre.
Je considère et j'espère être utile avec autant d'empathie que le demande ce travail. Il n'y a pas de bons médiums sans cet indispensable amour de son prochain.

 


Il est temps de faire comprendre, selon moi, qu'il est impossible le cours de sa vie et d'apprendre à être dans l'acceptation de ce nous traversons en comprenant, toutefois, les tourments de chacun d'entre ceux qui sont dans la peine immense de la perte d'un être cher.

Cette activité DOIT être exercée par de VRAIS PROFESSIONNELS qui devraient avoir conscience de leurs limites dans

leurs perceptions et cesser de faire rêver en faisant croire à des évènements qui ne se produiront et dont ils sont , convaincus!

 

Pourquoi avoir choisi ce métier ?:
Je ne l'ai pas choisi, il s'est imposé à moi, comme une évidence; c'était mon destin auquel je crois totalement.Ce fût très difficile de l'accepter, cependant; être confrontée, chaque jour, à la peine des gens c'est être capable de faireabstraction des siennes et d'être en mesure, malgré cela, de donner, à chaque fois, le meilleur de soi-même.

 Avec le recul et l'expérience, quels sont les points positifs et négatifs à exercer ce métier:

Les points négatifs résident dans le fait que l'on mette en doute ma probité morale et si je commets une erreur; je m'investis tant que je suis malheureuse à l'idée d'avoir commis une erreur de prédiction, d'avoir déçu; heureusement, cela n'arrive qu'exceptionnellement.

Et je regrette INFINIMENT que des voyants louvoient et la malhonnêteté qui règne dans ce milieu; que des voyants fassent sombrer dans la dépendance des personnes en souffrance.

Et je regrette, encore, qu'à cause de gens malsains, évoluant dans ce milieu, la voyance soit tant raillée, critiquée car elle noble lorsqu'elle est exercée avec honnêteté et dans le souci de l'autre.

Quel est pour vous le secret de la réussite dans ce métier ?:
Je l'ai dit plus haut: l'amour de l'autre, l'empathie et j'ajoute l'humilité et le fait d'avoir conscience de ses limites.

Quels conseils donneriez-vous à un débutant?:

De douter, c' est indispensable; c'est comme un garde fou pour travailler dans de bonnes conditions et donner le meilleur de soi-même.

Ne jamais se considérer comme le ou la meilleure voyante; garder à l'esprit que celles et ceux qui nous sollicitent sont dans la peine; s'oublier TOTALEMENT.

 

Quelles idées reçues auriez-vous envie de dénoncer à propos de votre métier:

- qu'un voyant considéré comme compétent doit percevoir le passé pour mieux voir l'avenir, c'est faux!
- que le temps qui s'écoule peut modifier une prédiction, c'est faux!
- que le libre-arbitre existe, c'est FAUX ET MENSONGER, sinon à quoi bon consulter ??